Mon chat fait pipi en dehors de la litière: 4 étapes faciles pour en finir !

Il n'y a rien de pire que le pipi de chat, ça colle, ça sent très fort et on en trouve à des endroits improbables parfois !


Si vous avez un chat qui se met à éliminer en dehors de la litière, voici 4 choses à mettre en place, accessibles à tous, pour sortir de ce petit enfer.


1) La santé de votre chat

La bonne santé de votre chat, doit être la 1ère piste de solution à aborder. On sous-estime, trop souvent le mal-être physique de son animal, tant qu'il ne se plaint pas, s'alimente et se déplace.


Il est pourtant devenu assez courant, dans la vie de nos chats domestiques, de développer une cystite, soit l'inflammation de la vessie (qui n'est donc qu'un symptôme), dont les causes sont pluriel, voici les principales:


a/ Accumulation de cristaux et éventuellement la formation de calculs (cailloux de cristaux). La cause la plus répertoriée est une alimentation (souvent industrielle) inadaptée qui montre des taux trop élevés ou trop bas de:

- Protéines

- Sodium

- Calcium

- Oxalates

- Phosphore

- Magnésium

- Un excès d'apport en vitamine D ou C.

Le Ph urinaire est alors modifié [soit trop bas (acide), soit trop élevé (basique)].

b/ Infection urinaire: Multiplication anormale de bactéries dans la vessie. Comme pour nous, après diagnostic, un simple traitement antibiotiques, règlera les choses.


c/ Obstruction de l'urètre (canal menant de la vessie à l'orifice urinaire) par un bouchon. Des résidus protéiques ou des cristaux provenant de la vessie, peuvent être mis en cause. Les chats mâles castrés ont une prédisposition à cette pathologie, du fait de l'étroitesse de leur urètre.


d/ Une blessure suite à un choc ou une intervention chirurgicale.

Ex: Lorsqu'un chat fait une chute, la première chose qui est vérifiée par un vétérinaire, au niveau de l'abdomen, lors de l'examen clinique, c'est l'état de la vessie, qui peut, si elle était remplie, exploser sous le choc. Pour vous dire comme c'est fragile et très exposée dans ce genre d'accidents.

e/ Une tumeur dans l'appareil urinaire.


f/ Le stress.

Et oui le stress chez le chat, peut faire apparaître bien des symptômes et quel est le meilleur moyen pour un chat, d'exprimer aux habitants son mal être, que de faire ses besoins n'importe où ? Ca a le mérite de perturber tout le monde et donc de faire réagir.

2) Le nombre de bacs à litière & leur nettoyage

a/ Le nombre de bacs

La règle d'or, c'est un bac à litière de plus que le nombre de chats !

1 chat = 2 bacs 2 chats = 3 bacs etc.


J'ai actuellement 2 chats, j'ai donc 3 bacs à litière.

En les nettoyant, je retrouve systématiquement: 1 bac dédié aux urines, 1 bac dédié aux selles et 1 dernier avec une majorité de selles. C'était le cas lorsque j'avais 1 chat et quand j'ai eu 3 chats.

Le chat quand il a le choix, urinera dans un bac et défèquera dans l'autre.

Faites l'expérience, vous verrez !


b/ Le nettoyage

On entend souvent dire "les chats ont besoin d'une litière propre" et personne ne peut assurer le contraire!

En revanche, cela ne veut pas dire que les chats veulent une litière immaculée tous les jours. Si vous êtes du genre à enlever chaque jour les éliminations de votre chat, je vous propose d'arrêter de la nettoyer autant, ça pourrait changer la donne.

Pourquoi ?

Parce que le bac à litière est un lieu de soulagement, mais aussi un lieu de marquage (et quel marquage ! l'urine est bien plus marquante olfactivement que les griffades ou les frottements!), si vous enlevez complètement ces marquages, que va faire votre chat tout de suite après ? Marquer de nouveau ! N'avez-vous jamais remarqué que dans la minute où vous enlevez les éliminations, votre chat s'empresse d'y uriner ?

Faites l'expérience de laisser chaque bac être entièrement souillé et d'enlever les éliminations, sauf une (une seule) dans chaque bac... votre chat ne sera plus derrière vos talons ! Et tant mieux, vous évitez ainsi de solliciter inutilement son système urinaire, qui peut se montrer fragile de base.


Quant au grand nettoyage (lavage du bac, substrat neuf), 1 fois par mois est une bonne cadence, à l'eau chaude et si très sale, au vinaigre blanc ou bicarbonate.

3) Le type de bac et de substrat


a/ Privilégiez toujours les bacs socles (non couverts).

Voici le bac à litière idéal:

- Bac de rangement (en magasin de bricolage ou d'ameublement): moins haut que votre chat, 2 à 3 fois plus large et 1,5 fois plus long;

- Sans couvercle et en ayant découpé une entrée sur une des largeurs (pour permettre une intrusion et une sortie faciles, notamment pour les chats âgés, handicapés ou souffrant d'arthrose).


Ce bac permettra à votre chat un confort optimum, car il peut aisément y entrer comme en sortir, se retourner, enterrer et même une fois à l'intérieur, voir tout ce qu'il se passe autour de lui.

Petit +: Ils sont souvent moins chers que des bacs à litière !


Ce qui est pratique pour vous, ne l'est pas pour votre chat et peut même être très dérangeant. Beaucoup de gens, préfèrent les bacs à litière couverts, voire fermés, parce que le pipi et le caca c'est pas sexy, ça ne sent pas bon et on trouve désagréable de voir son contenu au détour d'un regard.


Mais nos chats ne trouvent pas confortables de se soulager (moment où eux comme nous, sommes très vulnérables) dans une petite cellule, dans laquelle il est inévitable de toucher le toit et les parois, pour se mouvoir. C'est déjà un cul-de-sac, n'abusons pas.


Les bacs couverts et pire, les bacs fermés, ne sont jamais préférés par les chats aux bacs socles. Je le vois depuis des années, 34 ans de vie avec des chats (et les bacs couverts n'existent que depuis une dizaine d'années) de tous les âges et les bacs socles sont les premiers souillés. J'ai actuellement pour mes chats: - 1 bac socle en forme d'angle - 1 bac socle de forme ovale - 1 très grand bac couvert sans porte Et bien ce dernier est toujours le plus propre lors du nettoyage. On veut le meilleur pour nos chats ? Ceux qui vivent captifs, n'ont pas le choix que de faire leurs besoins à l'intérieur, il faut donc faire des compromis pour que tout le monde y trouve son compte. Et ça vaut le coup d'avoir un chat qui se soulage uniquement dans son bac quitte à en voir le contenu parfois, non ?


b/ Le substrat (c'est la litière que vous mettez dans le bac).

Le marché nous offre plein d'options, qui ont chacune un intérêt ou pas, pour votre chat.

Votre choix doit d'abord se porter sur le confort que le substrat offre à votre félin, ensuite sur la praticité pour vous (dépoussiérée, absorbante, anti-odeur, agglomérante, etc.) et enfin sur le rapport qualité/prix.


Pour que les intérêts de votre chat et les vôtres se rencontrent, je vous conseille vivement d'opter pour un substrat non parfumé, naturel et agglomérant. En optant pour de la litière végétale, peu couteuse (comme Greenwoods qui propose un substrat végétal, agglomérant, non poussiéreux et en plus biodégradable) vous marquez des points !

4) Emplacement des bacs à litière


Le chat est un animal territorial, contrairement à l'Homme ou le chien qui est un animal social. Ce qui veut dire que ce qui prime par dessus tout pour le chat, c'est le territoire et donc les ressources qui le composent.


Afin d'offrir à votre chat un environnement agréable, il faut non seulement que tous ses besoins soient comblés (se nourrir, s'abreuver, se reposer, se soulager, être stimulé, se reproduire pour certains, se percher pour observer) mais aussi que les ressources soient disposées d'une certaine manière.


Pour les lieux de soulagement, on privilégie:

- les lieux calmes (pas dans le couloir ou l'entrée de la maison) - à distance de la nourriture

- à distance du point d'eau

- à distance des lieux de repos

Et on évite:

- le placement sous des meubles (bureaux, tables, etc.)

- les recoins et le fond de la pièce (pas de cul-de-sac, rappelez-vous!)

- la cave, le garage ou autre extension (surtout si vous avez un chat âgé ou à la motricité limitée)


N.B: Si vous avez des étages et que votre chat évolue dans tous les espaces, pensez à disposer au moins un bac par étage.

Conclusion


Si votre chat qui éliminait dans son bac à litière, se met à le faire en dehors, prenez tout d'abord rendez-vous chez le vétérinaire, pour un contrôle du système urinaire et une prise de sang.


Une fois la piste physiologique réglée, installez un bac à litière supplémentaire, avec un substrat plus agréable.

Déjà là, il y a 90% de chances que le comportement disparaisse!

Je vous assure que sur 10 consultations pour des éliminations hors bac, le nombre de bacs est insuffisant et en installant un autre bac, le problème est réglé 9 fois sur 10.


Le type de substrat ou le type de bac est habituellement la cause qui concerne les 10% restant.


Dans de plus rares cas, comme par exemple dans des foyers multi-chats, c'est l'agencement des ressources (bacs à litière inclus) qui est à revoir.

On observe alors, dans la semaine suivante, une diminution du stress chez le ou les chats concerné(s), ainsi que la disparition des éliminations hors bac.


Si vous rencontrez ce problème et souhaitez des conseils sur l'agencement des ressources, sur la manière de combler les besoins de votre chat ou encore sur une meilleure cohabitation entre vos chats, les consultations à distance (par Skype) sont là pour vous aider.

Aucun placement de produit dans cet article, les marques conseillées sont celles que j'affectionne personnellement, aucun contrat n'a été conclu entre ces marques et moi-même (ou mon entreprise).


#chat #pipidechat #chats #comportementfélin #félin #pipiendehorsdelalitière #éliminationhorsbac

Me contacter • 07 68 92 51 54 • info@urban-pets.com

  • Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • instagram-logo

Urban Pets membre de PET PROFESSIONAL GUILD et du réseau MULTIPATTES CONNECT

COPYRIGHT © 2018 URBAN PETS 
SIRET 823310 511 00014 - CCAD 2016/3f81-af81 
Création Site Web: Alexis Soujaeff   
                                      

Mentions légales et CGV - Déclaration Universelle des Droits de l'Animal

  • Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • instagram-logo